Accueil > La réglementation > Le réseau de surveillance

Le réseau de surveillance

La pêche est une activité qui peut avoir une incidence sur les milieux aquatiques si elle n’est pas réglementée. Des gardes-pêche sont chargés de veiller au respect des règles. Ces deniers sont, au regard de la loi, chargés d’une mission de police judiciaire. A ce titre, ils sont chargés par le préfet de l’application de la loi pêche et assermentés.

Actualités 2017

Lisez l’article du Télégramme sur le réseau de garderie en 2017 :

PDF - 302.1 ko
Article Télégramme

Les gardes-pêche doivent donc être respectés comme tout autre agent de police judiciaire. Ils sont amenés à contrôler les bonnes pratiques de pêche amateur et peuvent dresser des procès-verbaux.

Plus d’informations en consultant l’article ci dessous :

Il existe deux catégories de gardes-pêche particuliers :

Le garde-pêche fédéral

Salarié de la Fédération de Pêche, cet agent assure la police de la pêche sur le territoire départemental, c’est à dire le contrôle de cartes de pêche, et verbalise en cas d’infraction.

Il a aussi pour rôle d’animer un réseau de gardes-pêche particuliers, bénévoles des AAPPMA.

Les gardes-pêche d’AAPPMA

Assermentés par la Préfecture, ces gardes ont suivi une formation et reçu une tenue vestimentaire de manière à être reconnaissables sur le terrain.

Une trentaine de gardes particuliers réalise la plus grande partie des contrôles sur une année.

Pour mieux comprendre les missions des gardes de pêche, consultez l’article ci-dessous :

PDF - 936.4 ko
Article Garde Pêche

Les agents techniques de l’environnement de l’Etat

Ce sont des fonctionnaires chargés de missions de police de la pêche et police de l’eau, c’est à dire de constatation des pollutions ou autres atteintes contre les milieux aquatiques. On compte différents organismes pouvant intervenir sur le terrain. Parmi ceux-ci :

- Les agents de l’ONEMA, l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (autrefois Conseil Supérieur de la Pêche) . Six agents sont répartis sur le département :

Brigade Départementale : 02.96.68.23.89 et 06.72.08.10.38

Secteur Nord-Ouest (Léguer, Guindy, Jaudy) : 06.72.08.15.49

Secteur Sud-Ouest (Hyères, Blavet) : 06.72.08.15.15

Secteur Nord-Centre (Trieux, Leff) : 06.72.08.15.14

Secteur Sud-Centre (Oust, Lié, Ninian) : 06.72.99.94.13

Secteur Nord-Est (Ic, Gouët, Gouëssan) : 06.72.08.15.48

Secteur Sud-Est (Arguenon, Rance) : 06.72.08.15.13

- Les agents de l’ONCFS : Office National de la Chasse et de la Faune sauvage

 

Brigade Départementale : 02.96.33.01.71, permanence 7J/7

Infractions, Que risque-t-on ?

Pour plus d’information sur le montant forfaitaire des amendes consultez le document ci dessous :

PDF - 132.3 ko

Les Procès-verbaux peuvent prendre en compte l’accumulation d’infractions ce qui permet de pouvoir réprimander de façon plus sévère les cas les plus graves.



masque
images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche