Accueil > Actualités > VALORISATION DE L’ETANG DE LA VERTE VALLEE A CALLAC

VALORISATION DE L’ETANG DE LA VERTE VALLEE A CALLAC

HABITATS PISCICOLES ET SUPPORTS DE PONTE

La retenue de la Verte Vallée à Callac étant en vidange, la Fédération de Pêche et l’AAPPMA de Callac ont proposé à la mairie, propriétaire du site, de réaliser des aménagements piscicoles dans le fond de l’étang.

En effet, la retenue manque cruellement de caches et de supports permettant le bon développement des poissons.

Durant plusieurs jours les techniciens fédéraux et les bénévoles de l’AAPPMA ont procédés à la mise en place de récifs artificiels visant à limiter la prédation des cormorans mais aussi à créer des caches.

Des ilots de pieux battus ont également été disposés pour apporter encore plus de diversité au fond de l’eau.

Un travail de terrassement est prévu prochainement afin de créer des hauts fonds et des zones de végétation.

Un second volet est envisagé en 2021 ou 2020 pour aménager des postes de pêche sur le pourtour de l’étang.

Merci aux bénévoles pour leur aide.

PLUS D’INFORMATIONS SUR LE PROJET DE VALORISATION DE L’ETANG PAR LA COMMUNE

L’article de Ouest France du 31/10/2020 relate très bien le déroulement du projet et son chiffrage : 

"Le gros chantier de vidange, création d’un moine et remplacement de la vanne de fond du barrage est achevé depuis mi-septembre, mais la remise en eau a été retardée afin de permettre l’aménagement d’habitats favorables au développement de la flore et de la faune piscicoles.

Patrick Morcet, adjoint, a présenté au conseil municipal les propositions d’aménagements de la fédération de pêche qui consistent en « la pose de blocs de roche, la réalisation d’îlots de pieux battus, la mise en place d’îlots de végétation et la création de zones de protection des poissons ».

Le montant de ces travaux est estimé à 16 900 €, « mais la charge restant à la commune ne serait que de 1 000 €, précise Patrick Morcet, grâce au partenariat avec la fédération de pêche qui financerait le projet à hauteur de 12 500 €, et à une aide du conseil départemental de 3 400 € ».

Le conseil municipal, à l’unanimité, a validé ce projet de développement de la richesse piscicole du site et de sa biodiversité, ainsi que son financement.

Valoriser la pratique de la pêche

Une fois ce chantier réalisé, il conviendra de valoriser l’accueil du public en développant la pratique de la pêche. Cette seconde phase, également étudiée avec la fédération de pêche, permettrait la création de douze postes de pêche sécurisés, de quatre pontons de 3 m, de quatre ou cinq postes de pêche pour la carpe, et la mise en place de cinq tables de pique-nique avec bancs, et de panneaux d’information.

Le coût de ces aménagements s’élève à 38 400 €, « mais, là encore, d’importantes aides sont accessibles, notamment au titre de la politique touristique », précise Patrick Morcet.

Ainsi, le plan de financement prévoit 50 % de subventions publiques (conseil régional pour 30 %, conseil départemental pour 10 %, et communauté d’agglomération pour 10 %), et 50 % partagés à parts égales entre la commune et la fédération de pêche, soit une somme de 9 600 € pour chacune d’entre elles.

Ce projet de valorisation halieutique et son financement ont également été validés à l’unanimité par le conseil municipal."


Commentaires

Ajouter un commentaire

ligne

pre-moderation

This forum is moderated beforehand: your contribution will only appear after being validated by a site administrator.

  • (To create paragraphs, you simply leave blank lines.)

Who are you? (optional)

masquer le bloc réponse

masque
images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche images de pêche